La F1 devrait autoriser les gestes de soutien à Black Lives Matter en Autriche

2020 Barcelona Pre-Season Test 1, Day 1 - Steve Etherington

Selon Sky Sports, les pilotes et les équipes de F1 seront autorisés à manifester leur soutien au mouvement Black Lives Matters à partir de la première course de la saison 2020 en Autriche.

Hier, le journal britannique DailyMail a annoncé que Lewis Hamilton prévoyait de s’agenouiller avant le Grand Prix d’Autriche afin de manifester son soutien à la lutte contre le racisme, et plus particulièrement le mouvement Black Lives Matter, qui a vu le jour après la mort de George Floyd aux Etats-Unis.

Toujours selon Sky Sports, les équipes devraient être autorisée à apposer des stickers sur les monoplaces faisant office de message.

Il y a quelques jours, le manager sportif de la F1, Ross Brawn, a confirmé que la F1 soutenait la prise de parole de Lewis Hamilton dans la lutte contre le racisme.

« Lewis est un excellent ambassadeur du sport et ses commentaires sont absolument valables. » a ainsi déclaré le Britannique.

« Nous le soutenons complétement. Nous sommes la F1 qui a reconnu depuis quelques année maintenant que nous voulons renforcer notre diversité. A la fois, de façon interne comme une société et également de façon externe, nous avons commencé à travailler là-dessus il y a quelques années. »

« Ce que nous pensons, c’est que les raisons pour lesquelles nous n’avons pas plus de diversité en F1 a commencé au tout début. Cela commence à la racine. Cela commence même dans les écoles avec les sujets autour de la technologie, de la science, de l’ingénierie et des maths. Et comment pourrions-nous nous impliquer à cette étape? »

« Nous nous sommes impliqués dans les écoles. Nous avons toujours apporter notre soutien mais nous avons été bien plus impliqués dans les deux dernières années qui ont présenté une diversité bien plus importante pour les enfants concernés. »

« 40% des enfants impliqués dans ces initiatives F1 dans les écoles sont des filles, c’est déjà un bon début. Et il s’agit d’une compétition internationale donc nous avons des concurrents de tous les groupes. »

« Nous réfléchissons beaucoup à la manière de soutenir les niveaux de base du sport automobile. J’ai passé les dernières semaines et mois à travailler avec un groupe pour trouver comment mettre en place des initiatives autour du karting pour donner envie aux enfants de faire du karting dés leur plus jeune âge. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*