Jean Todt rappelle que pour réussir en F1 il faut la combinaison gagnante

Le président de la FIA, JeanTodt, a rappelé combien il était difficile en F1 de décrocher un titre mondial, lui qui a dirigé la Scuderia Ferrari entre 1994 et 2007.

Invité à donner son avis sur le choix de Ferrari d’avoir signé deux jeunes pilotes à partir de la saison 2021 [Leclerc et Sainz], le président de la FIA estime que ce n’est pas l’âge le plus important, mais plutôt la combinaison de plusieurs facteurs.

« Le sport automobile est une combinaison d’hommes, de machine et d’équipe. La seule alchimie qui puisse fonctionner est celle qui unit tout pour gagner. Sans l’un de ces éléments, les autres ne fonctionnent pas, nous l’avons déjà vu. » a déclaré Jean Todt au Corriere Della Sera.

« Sans la voiture, ni Alonso ni Vettel n’ont gagné. Sebastian a gagné quand il avait une voiture compétitive [chez Red Bull]. Même chose pour Schumacher. Lorsqu’il est arrivé chez Ferrari en 1996, il a dû attendre jusqu’en 2000 pour le titre. »

« Vous pouvez avoir le talent, mais si vous n’avez pas les moyens, l’équipe, la fiabilité, vous ne pouvez pas le faire. Nous devons tout rassembler. »

Atteindre le sommet en Formule 1 est un processus qui prend du temps et Jean Todt rappelle que Ferrari a également souffert de cette attente avant l’âge d’or de Schumacher.

« En 1997, nous avons perdu lors de la dernière course, en 1998 aussi, et aussi en 1999 mais au moins nous avons conquis le championnat des constructeurs. »

« Puis les bonnes années sont arrivées ensuite. Si nous n’avons pas réussi avant, c’est simplement parce que nous n’avions pas la bonne combinaison. »

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*