Kimi Raikkonen n’a jamais aimé que des étrangers le touchent

Le journaliste sportif finlandais Heikki Kulta a révélé combien Kimi Raikkonen ne supportait pas les contacts physiques avec les étrangers.

Kulta, qui suit son compatriote sur les circuits depuis de nombreuses années, explique que le pilote Alfa Romeo ne supporte pas quand un étranger essaie de s’approcher de lui pour le toucher – commissaires de piste compris.

« Je l’ai rencontré pour la première fois au début de sa carrière, alors qu’il conduisait une Sauber lors des tests d’hiver de 2000-2001. Il lui a fallu un certain temps avant d’accepter qu’il n’était pas nécessaire pour lui de fuir loin de moi. » explique Kulta au magazine officiel de la F1.

« Ma première leçon importante sur l’aversion de Raikkonen pour les gens qui s’approchaient trop de lui était en 2002, alors qu’il pilotait pour McLaren. »

« Je prenais un café avec son père, Matti, dans l’hospitalité McLaren à Monaco. Nous regardions les essais libres lorsque Kimi s’est approché d’un virage trop vite, sa voiture a reculé sur la piste après avoir heurté la barrière d’acier et les commissaires se sont précipités pour l’aider à sortir de la voiture. »

« Maintenant, il vont avoir des ennuis », a déclaré Matti en voyant la tentative des commissaires d’aider son fils. Kimi n’a jamais aimé que des étrangers le touchent. »

« Quelques années plus tard, Raikkonen se battait pour la victoire à Hockenheim quand il a perdu son aileron arrière à grande vitesse et que la voiture a percuté la barrière. »

« Il s’est cogné la tête et, pendant un moment, a vu des étoiles, mais lorsque les commissaires se sont précipités pour vérifier son état et le mettre en sécurité, son expulsion a surpris les spectateurs, mais ils ont pensé que c’était simplement une expression de sa déception. »

Par la suite, cependant, Raikkonen a semblé être pleinement conscient de ce qu’il avait fait : « Même si j’avais gagné la course, j’aurais fait la même chose si quelqu’un que je ne connaissais pas m’avait malmené comme ça. Je ne peux tout simplement pas supporter ce genre de chose. » avait déclaré le pilote finlandais après la course

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*