Après les discriminations raciales, Lewis Hamilton s’attaque à la tauromachie en Espagne

Silverstone Test, Day 2 - Steve Etherington

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton, après avoir exprimé son opinion à plusieurs reprises sur la discrimination raciale à la suite du décès de George Floyd aux Etats-Unis, s’attaque désormais à la tauromachie en Espagne.

Dans un message publié sur son compte Instagram, le Britannique dénonce désormais la pratique de la tauromachie qu’il juge répugnante et demande au gouvernement espagnol de fermer immédiatement les écoles qui enseignent la tauromachie aux jeunes enfants.

« Les enfants en Espagne apprennent à torturer et tuer des taureaux à partir de 14 ans. Nous demandons au ministère de l’éducation de fermer immédiatement les écoles taurines. » a écrit le pilote Mercedes sur les réseaux sociaux.

Le Britannique a ensuite invité ses fans à signer une pétition de l’association Peta, qui défend un traitement éthique des animaux.

Ces dernières semaines, Lewis Hamilton s’est beaucoup exprimé sur divers sujets et a notamment invité les différents gouvernements dans le monde à supprimer tout symbole raciste comme des statues [en rapport avec celle d’Edward Colston, déboulonnée à Bristol la semaine dernière par des manifestants].

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*