Seulement quelques tours pour Ricciardo pour reprendre ses marques au volant d’une F1

Daniel Ricciardo (AUS) Renault F1 Team RS20. Formula One Testing, Day 2, Thursday 27th February 2020. Barcelona, Spain.

L’Australien Daniel Ricciardo a enfin pu reprendre la piste au volant d’une F1 cette semaine dans le cadre d’essais privés organisés par Renault en Autriche.

Ce mardi, Daniel Ricciardo a bouclé 115 tours de circuit au volant d’une monoplace de la saison 2018 et également pu se familiariser avec les nouveaux protocoles sanitaires introduits par la Formule 1 cette saison.

« C’est un peu comme le vélo, si vous avez fait ça toute votre vie, vous ne perdez rien. » a expliqué Daniel Ricciardo dans le podcast F1 Nation au sujet de sa séance de roulage après quatre mois de pause.

« La première sortie des stands et les premiers tours, cela semblait inhabituel. Mais dans l’ensemble, j’étais très heureux, il était facile d’éliminer la rouille, car le corps rouille un peu si on ne roule pas depuis longtemps. »

Concernant les nouveaux protocoles sanitaires mis en place par la F1 cette année en raison de la crise sanitaire, le pilote Renault admet qu’il lui a fallu un petit temps d’adaptation.

« J’ai dit au mécanicien qui a bouclé ma ceinture de ne pas trop se rapprocher. » indique Ricciardo sur le ton de l’humour.

« La conscience de laisser de l’espace aux autres et de ne pas se rapprocher les uns des autres a certainement augmentée. » ajoute t-il plus sérieusement.

« Sinon, c’est un peu comme pour le reste. Il faut un peu de temps pour pouvoir s’y habituer, mais au final, on s’y habitue. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*