Les protocoles sanitaires en F1 n’auront aucun impact sur la performance selon Ferrari

L’équipe Ferrari ne pense pas que les nouveaux protocoles sanitaires mis en place cette saison par la F1 auront un impact sur les performances de l’équipe.

Le directeur sportif de la Scuderia Ferrari, Laurent Mekies, est revenu en détail sur les différentes mesures que l’écurie italienne va mettre en place dans ses garages à partir de la première course de l’année en Autriche la semaine prochaine.

« Nous fonctionnerons comme à l’intérieur d’une bulle. Dans le paddock les contacts seront proscrits entre les différentes équipes si ce n’est pas indispensable. » explique Mekies lors d’un entretien en visioconférence avec plusieurs médias.

« Dans notre groupe, il y aura également différentes sous-bulles qui seront créées : les mécaniciens de la voiture de Leclerc ne se mélangeront pas avec ceux de la voiture de Vettel et vice versa. »

« Chaque équipe peut fonctionner avec un maximum de 80 personnes, dont 60 ingénieurs et techniciens. »

« L’idée est de limiter les interactions, sauf cas exceptionnel comme lors de la casse d’un moteur par exemple, une opération qui nécessite de longues heures de démontage. »

« Mais le plus grand défi sera pour les gars du garage, qui devront porter un masque de protection, différent de ceux qu’ils ont l’habitude de porter. »

« Ils sont entraînés, mais le faire pendant un week-end de course en plein été sera beaucoup plus fatiguant, c’est pourquoi nous avons prévu des pauses et la FIA a également réduit le nombre d’heures de travail. »

Lorsqu’on lui demande s’il y aura un impact sur les performances de l’équipe, Mekies répond : « Non, il n’y aura pas de grandes différences, parce que même avant le coronavirus, 60 était la limite de techniciens que nous pouvions amener sur une piste. »

« Nous avons dû laisser à la maison une majeur partie du personnel non technique. Nous avons aussi augmenté le nombre de travail à distance, mais pour certains techniciens c’était impossible. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*